Qui sommes-nous ?

Le terme Archives départementales désigne à la fois :
les archives publiques d’un département,
le service administratif responsable de leur gestion,
le lieu où les archives sont conservées et consultables par le public.

Créées en 1796, Les Archives départementales sont aujourd'hui placées sous l'autorité conjointe des Présidents des Conseils départementaux et des préfets. Dès l'origine, elles doivent permettre aux citoyens de faire valoir leurs droits et d'assurer la continuité de la gestion publique. Leur utilité s'étend à la documentation historique et à la recherche.

Missions

1 - Conseiller

Elles assurent le contrôle scientifique et technique, au nom de l'État, sur les archives publiques produites dans le département, sur place par des conseils en archivage, par des états des lieux des locaux d’archivage et sur pièce en délivrant des autorisations d‘éliminations réglementaires.

2 - Collecter

Les services départementaux d’archives reçoivent et gèrent :

  • les archives des services déconcentrés de l'État ayant leur siège dans le département (des juridictions, des officiers ministériels, des établissements publics ou des collectivités territoriales). Ce mode d’entrée, dit par voie ordinaire, constitue la majeure partie de l’accroissement des fonds : il s’agit du versement.
  • les archives des communes qui souhaitent les déposer,
  • les archives privées, reçues le plus souvent par don mais également par dépôt, legs, achat ou dation, qui apportent une dimension familiale, culturelle, associative et économique.

3 - Classer

Après la collecte des archives, le classement peut être entrepris. Les archives sont alors triées et analysées. Les documents sont classés, en séries et sous-séries, selon un plan de classement commun à toutes les Archives départementales de France. La cotation et la rédaction des instruments de recherche font partie des multiples étapes matérielles et intellectuelles réalisées par le personnel des archives.

4 - Conserver

Les Archives départementales veillent à la conservation préventive des documents par des conditionnements et des locaux adaptés, par des campagnes de restauration, de reliure et de numérisation.

5 – Communiquer et valoriser

  • Elles orientent les recherches du public dans leurs salles de lecture de La Rochelle et Jonzac.
  • Elles proposent des ressources documentaires sur internet.
  • Elles font connaître le patrimoine et l'histoire de la Charente-Maritime lors d’expositions, de conférences, de manifestations diverses, de visites et d’ateliers pédagogiques.